Le port de chaussures de sécurité obligatoire : un impératif pour la protection des travailleurs

La sécurité au travail est une préoccupation majeure pour les employeurs et les employés. Parmi les mesures de protection, le port de chaussures de sécurité est souvent obligatoire dans certaines professions et industries. Cet article vous informe sur l’importance et la réglementation du port de chaussures de sécurité et vous guide sur les bonnes pratiques à adopter.

Le cadre légal du port de chaussures de sécurité obligatoire

Le port des chaussures de sécurité est encadré par diverses réglementations nationales et internationales visant à assurer la santé et la sécurité des travailleurs. En France, le Code du travail détaille les obligations des employeurs en matière d’équipements de protection individuelle (EPI), dont font partie les chaussures de sécurité. Selon l’article R4323-95 du Code du travail, l’employeur doit fournir gratuitement à ses salariés des EPI adaptés aux risques auxquels ils sont exposés. Il doit également veiller à leur bon usage et à leur entretien.

Au niveau européen, le règlement (UE) 2016/425 sur les EPI fixe les exigences essentielles en matière de conception, fabrication et commercialisation des équipements destinés à protéger les travailleurs contre les risques professionnels. Les chaussures de sécurité doivent ainsi être conformes aux normes EN ISO 20345 (chaussures avec coque) ou EN ISO 20347 (chaussures sans coque) pour être autorisées à la vente.

Les différentes catégories de chaussures de sécurité

Il existe plusieurs catégories de chaussures de sécurité, adaptées aux différents risques et secteurs d’activité. Les chaussures de protection sont classées en trois classes selon leur niveau de protection :

  • Les chaussures de sécurité (S) : elles possèdent une coque de protection résistant à un choc d’au moins 200 joules et une pression d’au moins 15 kN. Elles offrent une protection contre les chocs, les écrasements, la perforation et les glissements.
  • Les chaussures de protection (P) : elles ne possèdent pas de coque, mais offrent néanmoins une protection contre la perforation et les glissements. Elles sont généralement utilisées dans les secteurs où le risque d’écrasement est faible.
  • Les chaussures professionnelles (O) : elles ne possèdent pas de coque ni de semelle anti-perforation, mais offrent un certain confort et une résistance aux glissements. Elles sont destinées aux métiers sans risques particuliers pour les pieds.

En fonction des risques spécifiques liés à l’activité professionnelle, certaines chaussures peuvent également être dotées d’options supplémentaires, telles que l’antistatique, la résistance à la chaleur ou à l’eau, etc.

L’importance du port des chaussures de sécurité obligatoire

Le port des chaussures de sécurité est essentiel pour prévenir les accidents du travail et protéger la santé des travailleurs. Selon l’Institut national de recherche et de sécurité (INRS), près de 10% des accidents du travail en France sont dus à des chutes, des glissades ou des trébuchements, et environ 7% concernent les pieds.

Le port de chaussures adaptées permet de réduire considérablement ces risques. Par exemple, une étude menée par la Commission européenne a montré que le port de chaussures antidérapantes réduit de 50% le nombre d’accidents liés aux glissades et aux trébuchements.

De plus, les chaussures de sécurité offrent une protection contre l’écrasement, la perforation et les chocs, qui peuvent causer des blessures graves voire irréversibles aux pieds. Enfin, elles permettent également d’améliorer le confort et la posture des travailleurs, ce qui contribue à prévenir les troubles musculosquelettiques.

Les bonnes pratiques pour le choix et l’utilisation des chaussures de sécurité

Pour assurer une protection optimale, il est important de choisir des chaussures de sécurité adaptées aux risques encourus et conformes aux réglementations en vigueur. Voici quelques conseils pour bien choisir ses chaussures :

  • Évaluez les risques liés à votre activité professionnelle : chutes d’objets, contact avec des substances dangereuses, sols glissants, etc.
  • Renseignez-vous sur les normes applicables à votre secteur d’activité et vérifiez que les chaussures sont conformes à ces normes.
  • Essayez plusieurs modèles pour trouver celui qui convient le mieux à votre morphologie et à votre confort.
  • Vérifiez régulièrement l’état de vos chaussures (usure, détérioration) et remplacez-les si nécessaire.

Enfin, il est essentiel de sensibiliser les travailleurs sur l’importance du port des chaussures de sécurité et de veiller à leur bonne utilisation. L’employeur a un rôle clé dans cette démarche, en assurant la formation, l’information et la supervision des salariés.

Le port des chaussures de sécurité obligatoire est une mesure de protection indispensable pour prévenir les accidents du travail et garantir la santé des travailleurs. En respectant les réglementations en vigueur et en adoptant les bonnes pratiques, employeurs et employés contribuent ensemble à créer un environnement professionnel sûr et serein.