L’essentiel à savoir sur l’étude de droit

Trop difficile, trop compliqué, trop fatigant. Plusieurs étiquettes ont été collées sur les études de droit. À cause de cela, plusieurs personnes pensent qu’il est difficile, voire impossible, d’en faire. D’autres même pensent que c’est sans débouché. Il faudrait quand même oublier cette façon de penser car l’étude de droit offre plusieurs débouchés. Dans cet article, nous allons vous aider à connaitre l’essentiel sur l’étude de droit.

Que faut-il pour étudier le droit ?

Le droit est l’ensemble des règles qui régissent la vie en société. Pour votre étude de droit, vous avez le choix entre :

  • Une licence en droit (BAC+3) ;
  • Un master en droit (BAC+5) ;
  • Un doctorat en droit (BAC+8).

Il est nécessaire d’avoir assez de connaissances théoriques en droit avec la licence avant de vous spécialiser en master. Les disciplines de droit sont nombreuses. Le droit fiscal, le droit des affaires, le droit européen, le droit du travail… sont autant de matières passionnantes que comporte le droit. Vous n’avez pas besoin d’être surdouées pour faire l’étude de droit. Avec de la passion, de la détermination et un objectif bien fixe, vous pouvez y arriver. Vous devez être patients et persévérer. Néanmoins vous devez :

  • Avoir un baccalauréat général. Un baccalauréat en filière ES est tout aussi un atout non négligeable ;
  • Avoir une grande capacité pour les analyses, être méthodologique et organisé dans le travail ;
  • Avoir de bonnes capacités en matière de rédaction ;
  • Faire preuve d’esprit de synthèse pour garder ce qui est important.

Comme débouchés après l’étude du droit, vous pouvez finir en tant qu’avocat, notaire, juge, greffier, magistrat……

La licence de droit

L’enseignement supérieur est obligatoire, pour ceux qui désirent faire carrière dans le droit. Il est alors préférable de savoir choisir son université. Ne soyez pas pressé, prenez le temps d’étudier chaque université sur leurs renommées, la qualité des cours. Choisir une petite université a quand même un atout non négligeable. Il y a moins d’étudiants, l’enseignement est meilleur, et les cours ne sont pas dispensés dans des amphithéâtres bondés d’étudiants. Tout au long de votre année de licence, vous aurez des cours théoriques dans diverses matières de droits et des études de cas. Vous serez amené à traiter plusieurs exercices pour forger vos connaissances en droits et pour vous aguerrir.

La spécialisation en master

Après votre licence, vous devriez vous spécialiser en master. Vous avez le choix entre une université, une école privée ou autres. Plusieurs options s’offrent à vous pour la spécialisation. Vous avez le choix entre :

  • Le droit européen ;
  • Le droit privé ;
  • Le droit international ;
  • Le certificat d’aptitude à la profession d’avocat ;
  • Le droit public ;
  • Le diplôme de juriste ;
  • Le droit de l’environnement et autres.

Avant de recevoir votre diplôme final en master, vous devez rédiger un mémoire universitaire. Vous devez aussi suivre un stage, mais cela dépend de votre université. Déjà avec votre diplôme de master, vous pouvez choisir continuer avec le doctorat ou vous lancer sur le marché du travail.