Trading en France : comment le pratiquer légalement ?

Vous êtes un adepte du trading ? Ce type d’investissement vous offre l’opportunité d’utiliser et de capitaliser votre argent à distance. Souvent, de nombreuses personnes pensent qu’exercer cette activité sur le territoire français est illégal. Cependant, si vous respectez certains règlements, le trading est légal en France. Quelles sont ces conditions ?

Se tourner vers un professionnel autorisé pour le trading

Si vous voulez exercer l’activité de trading d’une façon légale en France, la première chose à faire est de contacter un trader professionnel. En collaborant avec ce dernier, vous êtes sûr que l’activité est légale. Outre la légalité, elle est également sécurisée. L’intervention de ce professionnel est indispensable, car il est le seul à pouvoir vous accompagner dans toutes les démarches. Un trader professionnel a suivi des études supérieures pour devenir un expert dans son domaine. Sa spécialisation a pour but d’analyser l’évolution du cours des changes sur le marché, d’optimiser la commercialisation des actions des investisseurs, etc.

  • Être accompagné par un trader professionnel est nécessaire, car il a le pouvoir d’identifier les marchés de trading légaux et autorisés sur les Marchés Financiers. Il apporte également son soutien à l’exécution des différentes opérations.
  • Avec l’aide de ce professionnel, vous pouvez récolter les fruits de votre placement. D’ailleurs, grâce à sa connaissance et à ses expériences, le risque encouru tout au long de votre investissement est minime.

Travailler avec une plateforme réglementée pour le trading

Si vous voulez que votre opération de trading soit reconnue légalement en France, vous devez passer par une plateforme légale. Il existe désormais une multitude de sites de trading sur internet. Cependant, veillez à ce que vous ne tombiez pas sur des sites qui ne sont pas fiables. Pour déterminer la légalité d’un site de trading, vérifiez son homologation de l’AMF. Pour obtenir ce sésame, il doit respecter toutes les conditions et exigences de cette autorité financière.

En général, avant d’exercer le trading en France, l’AMF s’assure que les fonds utilisés sont bel et bien stockés sur des comptes différents. Elle vérifie également que la somme en question respecte le plafond minimal de 750 000 euros. Au-delà de ces critères, cet organisme inspecte si la plateforme dispose d’un compte à risque régulé par le stop-loss.

Lorsque ces conditions sont remplies, vous ne risquez pas de perdre une somme au-delà de ce que vous avez dépensé pour l’ouverture. Avec un site de trading réglementé, les produits dérivés sont filtrés par un système bien en place. L’AMF ferme également la position que vous avez ouverte si votre solde est inférieur à 375 000 euros. 

Éviter le placement en rapport avec le Forex en trading

En France, si vous souhaitez que votre placement soit légal, veillez à ce que vous ne tombiez pas sur le marché des changes Forex. Si vous placez votre fonds sur ce type de site, vous risquez de tout perdre. Cette plateforme vous propose d’investir sur les options binaires. Ces dernières sont des outils de spéculation à risque élevé. Souvent, identifier un site litigieux n’est pas difficile.

Ils proposent aux utilisateurs un encadrement en privé. Les utilisateurs pris au piège sont mis en contact avec des correspondants qui cherchent à fructifier leur investissement. Ces personnes font tout pour que vous n’augmentiez pas vos gains. Au moment où vous décidez de recouvrir votre investissement, ces correspondants ne vous répondent plus. En d’autres termes, vous n’avez aucune chance de faire fructifier votre investissement.

Malgré cette mauvaise pratique, plusieurs consommateurs ont déjà perdu des centaines de milliers d’euros. Ce site est spécialement conçu pour vous escroquer. Cependant, des sociétés s’implantant en France sont étroites collaborations avec cette plateforme.